Étude de cas – Annabelle

Imaginer Annabelle qui souffre d’une hernie discale 1 an après son deuxième accouchement par césarienne.

Annabelle est mère de 2 enfants âgés de 4 et 2 ans. Elle travaille comme gérante à temps partiel dans une boutique de tissu et le reste du temps elle s’occupe de sa maison et de sa famille. Elle n’aime pas faire des exercices et après ses deux chirurgies, elle n’a pas renforcé ses muscles du plancher pelvien. A la boutique, elle est obligée parfois de soulever des caisses et chez elle, elle porte souvent ses deux filles. Jeune fille, Annabelle avait une vie sédentaire, elle adorait lire et ne participait pas beaucoup aux activités physiques. Elle ne boit pas assez d’eau par jour, elle consomme plutôt de la « malbouffe » au travail et est souvent constipée.

Elle a 35 ans, lorsqu’elle commence à avoir une douleur intense sur le côté gauche du bas du dos. Elle prend des analgésiques pendant 2 semaines pour assumer ses responsabilités. Et pourtant, quand elle arrête les analgésiques, la douleur s’aggrave.

Elle consulte son généraliste, qui après des tests cliniques et une IRM, l’informe d’une hernie discale entre L3-L4.
Il conseille un congé maladie au travail pendant 2 mois et de la kinésithérapie, suivis d’un programme d’exercices pour renforcer ses muscles pelvien ainsi qu’un programme de souplesse. Il la rassure également, que si elle suit ces mesures, elle pourra soulager ou bientôt éliminer la douleur et avoir une vie normale. Mais si elle ne prenait pas au sérieux sa nouvelle routine, la douleur s’aggraverait et nécessiterait une intervention chirurgicale.

TRAITEMENT pour Annabelle

Annabelle, ne souhaite pas subir de chirurgie et aimerait retourner à sa vie de famille et son travail, tous les deux qu’elle aime profondément.
Elle suit ainsi les recommandations de son médecin. Elle prend congé pendant 3 mois. Elle commence 2 mois de kinésithérapie, 3 fois par semaine, et la fréquence de ses douleurs réduit de 60% et leur intensité de 70%.

Sur la recommandation de son kinésithérapeute, elle consulte Mehernaaz pour se mettre à son programme d’exercices.

Mehernaaz recommande une approche globale pour soigner Annabelle…

Pour la région lombaire du dos
  • Après des tests cliniques orthopédiques et après avoir pris connaissance des antécédents médicaux, Mehernaaz prépare un programme d’exercices pour Annabelle
  • Le but du programme est de renforcer/raffermir TOUS ses muscles affaiblis surtout les muscles du plancher pelvien et d’étirer et mobiliser les muscles raides afin de rétablir l’équilibre à ses muscles, et ainsi calmer la douleur et la tension.
  • Travailler avec le système musculo-squelettique d’Annabelle afin d’assurer de meilleurs résultats durables.
    Changer le programme toutes les 6 à 8 semaines, pour la rendre plus forte, plus stable et plus souple. Un programme d’exercices doit être changé régulièrement, pour avancer pas à pas dans les forces et la mobilité du patient, pour calmer les douleurs et obtenir les meilleurs résultats.
  • Annabelle ne doit pas porter ses deux filles et les caisses au travail pendant quelques mois, jusqu’à ce que ses muscles soient plus forts et bien équilibrés. Cependant, il peut y avoir des moments où elle aurait besoin de les soulever.
  • Lui apprendre à soulever, pousser et tirer des objets lorsqu’il est absolument nécessaire, du moins, pour le moment. Et quand elle sera nettement plus forte sans douleur ou avec très peu de douleur, elle pourra soulever des objets en suivant les recommandations qui lui sont données. Cela permettra d’éviter de futures blessures
  • Lui conseiller de boire assez d’eau en fonction de son poids, sa taille, ses niveaux d’activité et le climat. La déshydratation entraîne des douleurs lombaires – Les disques entre nos vertèbres servent d’amortisseurs qui protègent la colonne vertébrale quand nous marchons, courons, sautons et jouons. Les deux parties d’un disque – l’enveloppe extérieure et le noyau interne-fonctionnent ensemble pour absorber le choc et soutenir la colonne vertébrale. Tout au long de la journée, les disques perdent de l’eau et doivent être réhydratés. Quand nous ne buvons pas assez d’eau, le noyau interne du disque se rétrécit, en perdant une partie de sa capacité d’absorption des chocs. L’enveloppe extérieure doit alors assumer la charge, entraînant un déséquilibre. Lorsqu’il y a un déséquilibre dans le partenariat entre l’enveloppe extérieure et le noyau interne du disque, il s’ensuit des douleurs au dos et potentiellement, l’usure de l’anatomie et même une hernie discale.
  • La constipation ne permettra pas à ses muscles d’être bien activés pour soutenir son dos. Ainsi, des conseils pour éviter la constipation et remplacer le ‘fast food’ avec une alimentation nutritive sont très importants dans son traitement. Annabelle peut suivre un très bon programme d’exercices, mais si elle reste constipée, les douleurs au dos existeront toujours et pourraient s’aggraver.
  • Elle est également avisée de ne pas craindre les douleurs, mais de continuer régulièrement ses exercices, suivre assidûment les points précités afin de pouvoir réaliser doucement un dos sans douleur ou une douleur atténuée.
Raisons principales du malaise ou des douleurs au dos et à la nuque
  • Un mode de vie sédentaire
  • Une mobilisation insuffisante ou pas de mobilisation ou encore pas d’étirement avant et après une journée de ski/snowboard/trekking/marche ou tout autre sport
  • Un manque d’activité physique
  • De mauvaises habitudes posturales en position assise, en se tenant debout ou en marchant
  • Commencer des exercices de fitness sans un échauffement approprié ou court
  • Terminer un cours d’exercice sans récupération ou une récupération suffisante
  • La dégénérescence due à l’usure
  • La défaillance structurelle
  • Effectuer des exercices incorrectement
  • Des blessures sportives qui n’ont pas été bien soignées
  • La mauvaise ergonomie des postes de travail et/ou de mauvaises habitudes d’assise
  • Rester assis pendant de longues périodes sans bouger
  • Du stress mental

Conclusion

Un programme d’exercices sur mesure et des modifications de mode de vie, c’est tout ce qu’il faut pour gérer des douleurs au dos et retourner à une vie normale.

Wellness Lausanne
  Rue de Bourg 35
1003 Lausanne

  +41 78 842 18 78

  info@wellnesslausanne.com

Politique de confidentialité

Conditions générales

Wellness Lausanne © 2021 - Realisé par eManiak | Tous Droits Réservés

Wellness Lausanne

  Rue de Bourg 35
1003 Lausanne

  +41 78 842 18 78

  info@wellnesslausanne.com

Politique de confidentialité

Conditions générales

Wellness Lausanne © 2021 - Realisé par eManiak | Tous Droits Réservés